Une histoire de rhinocéros

C’est un rhinocéros célèbre qui s’est invité à l’atelier cette semaine, avec cette illustration très connue de Albrecht Dürer (1471-1528)

First edition of a broadside on a rhinoceros; with a woodcut of a rhinoceros standing in profile to the r, and five lines letterpress above. 1515 Woodcut and letterpress © The Trustees of the British Museum

First edition of a broadside on a rhinoceros; with a woodcut of a rhinoceros standing in profile to the r, and five lines letterpress above. 1515 Woodcut and letterpress
© The Trustees of the British Museum

L’artiste réalise cette gravure sur bois en 1515, et, pendant les deux siècles qui suivent, son oeuvre est considérée comme la représentation de référence d’un rhinocéros. Voici qui est bien paradoxal, puisque Dürer n’a en fait  jamais observé un tel animal de près! A cette époque, il vit à Nuremberg, et inutile de dire que les rhinocéros ne broutent pas dans les rues de la charmante cité bavaroise.

La gravure de Dürer s’inspire du premier rhinocéros vivant vu en Europe depuis l’Antiquité. Offert par le Sultan de l’actuel Gujarat au Roi du Portugal, la bête arrive en grande pompe à Lisbonne en 1515. Les curieux se pressent pour l’observer, et on réalise de nombreux croquis. C’est l’un de ces dessins, d’auteur inconnu, qui servira de modèle à Dürer.

On peut questionner la rigueur dans tout cela, mais rappelons que Dürer n’est pas un scientifique, et que la notion de dessin naturaliste ne se développera que bien plus tard.  Du coup, l’artiste copie, improvise, « tricote » son rhinocéros à partir de croquis et peut-être aussi de sources orales ou écrites. Finalement, il livre sa version et grave tout de même « RHINOCEROS » au-dessus de son fameux monogramme.

Nos élèves, quant à eux, ont planché sur leur propre version d’un rhinocéros au crayon gris. Avec comme consigne de créer une représentation fantaisiste, et avec comme source d’inspiration des images de rhinocéros d’Inde, et une copie de la gravure de Dürer. Ci-dessous les premiers travaux que nos trouvons très réussis ;o)

Pour conclure,  encore un point intéressant: les enfants abordent avec le même intérêt une oeuvre du 16ème siècle ou un exemple de Street Art contemporain. Nous l’avons déjà relevé, mais cette fraîcheur nous enthousiasme toujours autant!

Plus d’infos sur le rhinocéros de Dürer sur la page du British Musuem ici

 

Rhinocéros par Stella

Rhinocéros par Stella

 

 

Rhinocéros par Gregorio

Rhinocéros par Gregorio

 

 

 

 

A propos Nathalie Pellissier

Créatrice et illustratrice de jeux et d'histoires
Cet article, publié dans journal de bord - travaux d'élèves, Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s